Retour à la page d'accueil

Quelle pelle pour quel usage ?

Publié le 20 novembre 2019

Partager l'article
Quelle pelle pour quel usage ?

Les pelleteuses sont parmi les plus connues dans le domaine des travaux. Différents types existent, il est parfois difficile de s’y retrouver et de savoir quelle machine utiliser pour quels types de travaux.

Pourquoi utiliser une pelle à pneus plutôt qu’une pelle sur chenille ? A quel moment privilégier l’utilisation d’une mini-pelle ? Ai-je besoin d’une pelle à grande portée ?

Professionnels, si vous êtes amenés à louer ponctuellement ce genre d’engins, cet article vous permet de faire le tri et de vous rappeler l’essentiel sur ces machines.


Les grands types de pelles et leurs usages :

Lorsque vous avez besoin de soulever de lourdes quantités de terre ou autres matériaux, l’utilisation de la pelleteuse est indispensable sur vos chantiers.
Ce sont des engins de terrassement populaires qui sont principalement composés d’un accessoire, le plus souvent, un godet, d’un bras, d’une cabine rotative et de chenilles mobiles ou de pneus.
Ces composants offrent puissance de creusage et mobilité, ce qui permet à cet engin de chantier lourd d'accomplir une grande variété de fonctions.

Mais, à quoi servent les pelles hydrauliques précisément ?

Elles sont utilisées par les entrepreneurs du BTP et de l'industrie, que ce soit dans l'exploitation minière, la construction de routes, de bâtiments ou encore pour effectuer des travaux de démolition.

Il existe de nombreux types de pelles : lorsque vous louez ce type de machine, vous devez tenir compte de sa taille et de sa vitesse, ainsi que des conditions de travail, telles que l'espace disponible et le type de sol par exemple.

Nous allons vous montrer ces différents types d'excavatrices en précisant le type de travaux le plus adapté à chacune.

pelleteuse sur chenilles

Pelle sur chenilles :

Contrairement aux pelleteuses sur roues, les engins à chenilles sont souvent utilisés dans les mines et les travaux de construction lourds. Aussi connues sous le nom d'excavatrices, elles utilisent des mécanismes hydrauliques pour soulever les débris lourds et creuser le sol.

Les chenilles permettent d’accéder à des terrains accidentés, vallonnés et ainsi, d'escalader par exemple des collines sans risque, en prenant soin d’analyser le dénivelé de la pente auparavant, bien entendu.
Si cet engin est plus lent que la pelleteuse sur pneus, il offre cependant un meilleur équilibre et une plus grande stabilité.

Attention, si le type de sol est fragile, les chenilles ne sont pas adaptées, il faudra opter pour la pelle sur pneu pour éviter tout dégât.

pelleteuse sur pneus

Pelle sur pneus :

Sur des chantiers où les sols sont plus fragiles et où la machine nécessite de fréquents déplacements (étant plus rapide que celle sur pneus), la pelle sur pneus est plus adaptée. C’est également un engin plus maniable qui permet en revanche d’effectuer les mêmes travaux.

Il faut savoir que la pelle à pneus peut être équipée de stabilisateurs pour l’empêcher de se renverser. Une lame est également installée sur le châssis qui lui confère une plus grande stabilité et permet d’aplanir le terrain ou reboucher les tranchées.

dragline pelle mécanique à câbles


La dragline (pelle mécanique à câbles) :

La dragline est une excavatrice plus grande qui ne fonctionne pas comme les précédentes. C’est un système de câble de levage qui va assurer l’excavation et non un système bras + godet. Le godet est rattaché à 2 câbles l’un par le haut, l’autre par le bas, fixé à une corde à benne traînante qui va du godet à la cabine.

En d’autres termes, le câble de levage soulève et abaisse le godet, tandis que l'élingue tire le godet vers le conducteur.

Les draglines étant des engins très lourds et encombrants, elles sont souvent montées sur place. Le système unique de ce type d'engin est couramment utilisé dans les projets de génie civil à grande échelle, comme par exemple dans la construction de canaux ou encore dans les mines à ciel ouvert.

Pelle à grande portée

Pelles à grande portée (Long reach bras long) :

Comme son nom l'indique, la pelle à longue portée possède un bras et une flèche plus longs que la pelle classique. Elle permet d’atteindre des endroits à l’accès restreint ou reculés qui sont difficilement atteignables. Le bras extensible de cette machine lui permet d’atteindre plus de 27 mètres de long lorsqu'il est déplié.

Idéale pour les projets de démolition, elle est particulièrement utile pour les constructions se trouvant derrière un plan d'eau. En résumé, elle est conçue pour surmonter tout type d’obstacles. Comme pour les autres pelles, différents accessoires peuvent être fixés au bras pour effectuer d’autres types de travaux.

Principaux accessoires de la pelle mécanique :

De nombreux accessoires et équipements s’adaptent aux pelleteuses pour en faire des engins très polyvalents.
Les vérins hydrauliques, flèches, bras et accessoires offrent des fonctions de creusage et de maintien, tandis que la partie supérieure, la cabine, permet au conducteur de diriger l’engin. La plateforme rotative offre la mobilité nécessaire pour soulever et enlever les débris engendrés par les travaux.

En plus des différents types de godets, d'autres accessoires sont très souvent utilisés comme la tarière, le BRH, le grappin, la pince et l’attache-rapide aussi appelée attache-morin.

  • Godet : Le godet est l’accessoire le plus courant sur les excavatrices. En acier, il a un bord denté qui permet de pénétrer le sol plus facilement. Le godet permet principalement de creuser et d'écoper. Il en existe de nombreuses sortes mais les plus courants sont les godets de curage, dédiés au nivellement et les godets broyeurs/concasseurs souvent utilisés en démolition.
  • Tarière : Avec sa forme en ressort, la tarière permet de creuser ou forer les sols. Actionnée par des circuits hydrauliques, il en existe différents types et différentes tailles pour différentes conditions de creusage et différents terrains.
  • Brise roche hydraulique : Le BRH est un marteau-piqueur géant. Il est utilisé pour percer et permet de réduire en pièces les surfaces les plus dures comme la pierre et le béton.
  • Pince : Les pinces permettent de ramasser de gros objets ou matériaux tels que des souches d'arbres ou du béton qui sont trop gros et lourds pour le godet. Elles sont faciles à mettre en place et à détacher des pelleteuses et il en existe une grande variété.
  • Attache-rapide ou attache-morin : Les attaches-rapides ne s’utilisent pas seuls. Ils permettent de passer rapidement d'un accessoire à l'autre. Essentiel lorsque votre chantier vous impose de passer d'une tâche à l'autre rapidement.

À lire aussi :
Les accessoires de la mini-pelle

Peut-on utiliser une pelle pour les travaux de démolition ?

La pelleteuse peut être un bon allié pour les travaux de démolition. Certains de ses accessoires ont été spécialement conçus dans ce but.

Pour la démolition d’une maison, on doit s’assurer que la taille de l’engin soit adaptée à l’envergure des travaux et à la taille de la maison. Il est essentiel de prendre en compte les contraintes de hauteur, d’accès et du type de matériaux à démolir.
A la suite de quoi, différents accessoires sont adaptables à la pelleteuse pour démolir efficacement un bâtiment, les plus utilisés sont les suivants :

  • BRH
  • Broyeur à béton : adapté aux structures en béton
  • Godet concasseur : adapté à la revalorisation des matériaux
  • Cisaille acier : adaptée à la découpe de structures métalliques
  • Pince de tri : adaptée aux structures légères
  • À lire aussi :
    Le guide de la démolition


différences pelleteuse et tractopelle

Ne pas confondre pelleteuse et tractopelle :

Les tractopelles sont couramment utilisés sur les chantiers de construction, mais ils sont souvent confondus avec les pelleteuses. Bien qu'ils aient des capacités de creusage et de levage similaires, ces deux engins diffèrent par leur taille, leur poids et leur fonctionnalité.

La particularité du tractopelle est sa capacité à effectuer aussi bien le travail de la chargeuse que de la pelleteuse. Cette polyvalence peut s’avérer utile, mais il faut savoir qu’un tractopelle aura une puissance de travail inférieure à celle d’une pelleteuse.

Quand utiliser une mini-pelle ?

Depuis quelques années, de plus en plus d'entrepreneurs utilisent des mini-pelles, une version compacte de la pelleteuse classique.

Elle possède les mêmes composants que sa grande soeur, accessoire, bras, cabine de conduite, sur pneus ou chenilles.
Elle permet de minimiser les dommages au sol et d’accéder aux endroits les plus étroits comme les espaces intérieurs ou sur la voie publique en centre ville par exemple. C’est également un engin à utiliser pour les travaux de petite ampleur.

Elle est particulièrement adaptée aux travaux urbains.

À lire aussi :
Quel permis CACES pour la mini-pelle ?

Bien qu'il existe de nombreux types de pelles, leurs fonctionnalités de base sont similaires. Les capacités de levage et de creusage font de la pelle un engin indispensable sur presque tous les chantiers de construction. Leur coût à l’achat étant très élevé, la location est donc le moyen le plus économique pour la majorité des entreprises.



Partager l'article :

Qui sommes nous

Tracktor est la 1ère plateforme française de location de matériel en ligne.
Le site permet au professionnel de louer un matériel adapté à ses besoins, à proximité de son chantier et à des prix jusqu'à 40% moins cher en seulement 3 clics.

Newsletter

Parce que l'innovation n'attend pas, prenez une longueur d'avance avec la newsletter Tracktor

Inscrivez-vous à la newsletter