Tout savoir sur les travaux de ravalement !

Le ravalement de façade est la remise en état de la façade d’une maison ou d’un bâtiment en procédant du haut vers le bas. Il doit être réalisé dans le respect de l’aspect originel de l’édifice. Ce type de travaux en hauteur requiert l'utilisation d'éléments spécialisés (comme les échafaudages roulants), ainsi que du savoir-faire. Il doit donc être fait par une entreprise spécialisée dans le ravalement de façade et la rénovation. Au fil du temps, une construction peut être affectée par des fissures et lézardements des murs, ce qui peut conduire à des problèmes d’isolation et d’infiltration d’eau. Le ravalement va donc permettre de solutionner ces désagréments afin de conserver durablement le bâtiment. Le ravalement peut être effectué sur tous types de structures, qu’elles soient en bois, brique, pierre ou béton.


Ravalement de façade


Les différentes causes de dégradation d’une façade

Énormément de facteurs peuvent conduire à la dégradation d’une façade. Ces facteurs sont souvent liés à l’âge du bâtiment, mais aussi à sa position géographique et à la qualité de l’enduit utilisé.

L’humidité est l’une des principales causes de dégradation. Des fissures ou un décollement de l’enduit peuvent apparaître, notamment au bas des murs extérieurs. On peut également observer une efflorescence de la façade, c’est-à-dire l’apparition de taches blanches sur les murs dues à une mauvaise évacuation des eaux ou au simple contact avec le sol. Pour information, les murs orientés vers l’ouest sont beaucoup plus sujet à ce genre de dégâts à cause de l’orientation des pluies.

La pollution atmosphérique ternie souvent la couleur des façades dans les zones urbaines. Selon le degré d’exposition et la zone géographique, des traces vertes ou brunes

peuvent apparaître. Pour lutter contre ce phénomène, il faut régulièrement procéder au nettoyage de sa façade et appliquer un produit de finition qui va empêcher les particules polluantes de s’accrocher.

Votre façade peut également prendre cher si le revêtement initial a été mal appliqué. Cela peut provoquer des décollements de peinture, et même des fissurations. Ce type de dégradations est fréquent si le temps de séchage n’a pas été respecté ou si les murs n’ont pas été nettoyés avant la pose.

Dans les cas extrêmes, le ravalement de la façade n'est plus possible et il faut alors procéder à la démolition de l'édifice.

Les étapes du ravalement de façade

Les opérations de ravalement se réalisent généralement en quatre étapes.

  • La première de ces étapes consiste à la préparation du chantier. Elle doit être effectuée de façon minutieuse afin de garantir le bon déroulement des travaux et la sécurité des travailleurs. L’utilisation d’échafaudages roulants est souvent indispensable sur ce type de chantiers. Il faut donc faire une demande auprès des pouvoirs publics avant l'installation.

  • Après avoir préparé ses travaux, on procède au nettoyage de la structure. Cette opération est nécessaire pour établir l’ampleur des actions à entreprendre. En fonction du matériau, il existe plusieurs méthodes de nettoyage des murs, comme le nettoyage haute pression, le ponçage, le gommage ou encore le sablage. Afin d’avoir accès à l’ensemble de l’édifice, on utilise le plus souvent une nacelle élévatrice.
  • Le traitement et la réparation de la façade sont la troisième étape. Plusieurs paramètres sont à prendre en compte afin de réaliser les rénovations adaptées : la nature du revêtement, les conditions climatiques auxquelles est soumis l’édifice et son âge. Selon le type de dégradation, le traitement diffère. Dans le cas de salissures, d’humidité ou de champignons, il suffit d’assécher les murs et de les traiter avec un hydrofuge ou une résine étanche. Pour une structure en bois, un traitement insecticide permet à la fois de traiter et de protéger des parasites. Enfin, en cas de dégradations structurelles, tels que des fissures ou des trous, il faut consolider l’ensemble en remplaçant les éléments ou en comblant les trous avec du mastic. Pour les bâtiments de plusieurs dizaines de mètres, une nacelle télescopique ou une nacelle araignée sont utiles.

  • La dernière étape du ravalement de façade consiste à appliquer le revêtement et les finitions. Il en existe différentes sortes, selon le rendu que l’on veut obtenir et la nature des murs. L’application d’un nouveau revêtement se fait généralement en plusieurs étapes (il faut appliquer environ trois couches d’enduit). La première couche, appelée gobetis, permet à l’enduit d’accrocher correctement. Ensuite, dans le but d’aplanir la façade au maximum, on applique un sous-enduit. Et enfin, on pose la dernière couche qui va donner aux murs leur aspect final.

ravalement avec échafaudage et nacelle

Pour vous aider dans vos travaux de ravalement, Tracktor vous propose à la location un large choix de nacelles élévatrices et d’échafaudages. Du camion nacelle à la nacelle toucan, en passant par la nacelle télescopique, vous trouverez forcément votre bonheur chez Tracktor. Vous pouvez même louer votre machine avec un opérateur, dans les principales villes de France.