Les travaux pour l'installation d'un compteur électricité

Comparatif des offres d'électricité Linky

Quelles sont les démarches pour l’installation d’un compteur électrique ? Installer un compteur électrique individuel pour alimenter un logement en électricité est indispensable. Cette opération revient à Enedis, le gestionnaire du réseau de distribution de l’électricité. Quel est le coût de cette opération ? Quelles démarches effectuer ? A qui s’adresser ? Découvrez tout ce qu’il faut connaître pour réussir l’installation d’un compteur électrique.

  • Quand solliciter l’installation d’un compteur électrique ?
  • Quelles sont les étapes à respecter et les travaux à effectuer ?
  • Délais et coût pour l’installation d’un compteur électrique
  • Quel fournisseur d’électricité choisir ? Les conseils du comparateur Hopenergie.com

Plusieurs situations peuvent nécessiter l’installation d’un compteur électrique individuel : compteur défectueux, logement neuf, déplacement du compteur…

Emménagement dans un logement neuf

Une résidence neuve qui n’est pas encore dotée d’un compteur électrique individuel doit impérativement faire l’objet d’une demande de raccordement directement auprès du gestionnaire de réseau d’électricité. C’est une opération qui vise à installer un branchement physique entre l’habitation et le réseau public de distribution de l’électricité. Une demande de raccordement revient au propriétaire du logement.

Le gestionnaire de réseau Enedis, une fois le dossier de demande de raccordement validé, réalise les travaux nécessaires et installe un compteur individuel.

Travaux à effectuer par le propriétaire

Reste à la charge du propriétaire la réalisation des travaux sur l’installation électrique intérieure ainsi que les travaux à effectuer sur la propriété, tels que : création d’une tranchée pour la pose d'un fourreau afin de faire passer le câble de branchement électrique. Afin de créer une tranchée, la pelleteuse reste l'une des machines les plus efficaces pour de gros travaux. Il est possible également de louer une mini pelle pour de petites tranchées.

Remplacement d’un compteur électrique défectueux

Quand un compteur électrique montre un défaut technique, il est nécessaire de le remplacer. Un compteur, en raison de sa vétusté, peut devenir défaillant. Son usure technique le cas échéant justifie la pose d’un nouveau compteur. Il peut arriver également, que les nouveaux occupants, en intégrant un logement neuf, constatent que le compteur a été trafiqué par les anciens locataires. Là aussi, il peut être nécessaire de prévoir l’installation d’un compteur neuf.

A savoir : le remplacement d’un compteur électrique existant peut être assuré uniquement par un technicien dûment habilité. Cette opération ne pourra pas être réalisée par un électricien. Il reste obligatoire de solliciter Enedis, le gestionnaire de réseau de distribution d’électricité.

Déplacement d’un compteur électrique

Quand on achète une maison ancienne, il se peut que l’emplacement du compteur ne soit pas des plus opportuns : dans la chambre, dans la cuisine, dans l’entrée… Parfois certains propriétaires désirent déplacer leur compteur électrique.

Afin de demander un déplacement de compteur, rendez-vous dans la rubrique « Mon raccordement » sur le site d’Enedis. Les démarches à accomplir seront les mêmes que celles inhérentes à la pose d’un nouveau compteur. D’ailleurs, si votre habitation est équipé d’un compteur électronique ou électromécanique, Enedis profitera de cette opération pour le remplacer par un nouveau compteur Linky.

Passage du triphasé au monophasé

Un tout autre motif peut justifier l’installation d’un compteur nouveau électrique individuel : Il s’agit du passage d’un branchement monophasé à un triphasé. Mais à quoi ces branchements font-ils donc référence ? Explications :

Comment choisir son groupe électrogène ?

La puissance de raccordement d’un logement doit permettre de répondre aux besoins de la consommation du foyer. Afin de connaître la puissance de raccordement à prévoir, il est nécessaire d’estimer la consommation électrique du logement quand tous les appareils électriques fonctionnent simultanément.

Pour exemple : si la puissance avec tous ces équipements atteint 24000 watts ou 24 kW, il faut alors prévoir une puissance électrique de 24 kVA. Mais si elle se limite à 9 kW, l’abonnement 9 kVA suffira.

Concernant des habitations d’une taille moyenne, il faut un branchement monophasé de 12 kVA. Pour des habitations plus vastes et qui accueillent des appareils très gourmands en électricité (fours professionnels, pompe à chaleurs …), un raccordement triphasé de 36 kVA est conseillé.

Déploiement des compteurs Linky

Enedis s’est engagé d’ici 2021 à équiper chaque foyer d’un compteur Linky nouvelle génération. Celui-ci présente un avantage : pouvoir être téléopéré à distance, cela limite les interventions physiques pour les techniciens. Par exemple, quand le consommateur souhaite modifier la puissance de son contrat, il n’est plus obligatoire qu’un technicien se déplace jusqu’à son lieu de domicile pour manipuler le compteur. Cette opération peut être réalisée à distance et permet de gagner du temps et également de l’argent.

Les étapes de l’installation d’un compteur

L’installation du compteur électrique doit bien respecter plusieurs étapes en fonction des situations.

La demande de raccordement

Dans le cadre de travaux vous pouvez avoir besoin de d'équiper votre chantier en électricité. Dans le cas d’un logement neuf, la demande de raccordement est réalisable directement en ligne sur le site d’Enedis, dans cette rubrique intitulée « Mon raccordement ».

Afin de compléter votre dossier, vous devrez préciser :

  1. La localisation du chantier ;
  2. L’identité du demandeur ;
  3. Les références cadastrales de l’habitation à raccorder ;

Vous également devrez joindre à votre dossier :

  • Un plan de situation ;
  • Une autorisation d’urbanisme ;
  • Un plan de masse ;
  • Facultatif : des photographies des abords du logement à raccorder ;
  • Un plan cadastral ;

Obtention du certificat Consuel

Quand les travaux de raccordement sont achevés, l’installation électrique devra alors être mise en service. Le propriétaire de l’habitation ou son fournisseur d’électricité doivent adresser à cette fin une demande à Enedis. Celle-ci doit être accompagnée obligatoirement du Consuel (attestation de conformité de l’installation électrique). Le délai généralement pour la mise en service d’une installation électrique est de 10 jours. Moyennant un surcoût, procédure peut être accélérée.

Choisir un fournisseur d’électricité

Votre compteur électrique a été installé ? Vous devez alors souscrire un contrat de fourniture d’énergie avec le fournisseur de votre choix. Depuis l’ouverture à la concurrence en 2007 du marché de l’énergie, vous êtes libre de choisir votre fournisseur d’électricité et/ou votre fournisseur de gaz naturel.

Mise en service du compteur

L’étape finale est mise en service du compteur électrique qui permet le fonctionnement de votre installation. La mise en service est effectuée par les agents d’Enedis sur demande du fournisseur d’électricité choisi.

Pour demander une mise en service de votre installation électrique, vous devrez communiquer à votre fournisseur d’énergie :

  • L’adresse de votre logement
  • La puissance de compteur que vous souhaitez souscrire
  • Le numéro de point de livraison (PDL) – un numéro à 14 chiffres
  • Le nom du (ou des) titulaire du contrat d’électricité

Vous avez toutes les informations utiles dans ce guide pour réaliser les travaux nécessaire à l'installation d'un compteur électrique !