Comment utiliser un camion nacelle ?

Polyvalents et efficaces, les camions nacelles sont très demandés sur le marché de la location. Capable d'élever une ou plusieurs personnes (en fonction de la taille du panier), cet engin de chantier peut aussi bien être utile dans le secteur du BTP que celui des espaces verts.

Pour réussir vos différentes missions en hauteur, louez, avec Tracktor.fr, votre camion nacelle partout en France (Bordeaux, Toulouse, Marseille, Paris...). Réalisez votre devis en ligne en quelques clics et réservez votre engin en moins de 3 minutes. Tracktor.fr vous garantit un matériel de qualité.

Louer un camion nacelle

Découvrez dans ce guide, comment utiliser un camion nacelle et les règles de sécurité à respecter.

Quels travaux réalisés avec un camion nacelle ?

Faisant partie de la famille des nacelles élévatrices, le camion nacelle permet de réaliser des travaux en hauteur en toute sécurité. Disposant d'un garde-corps sur la plateforme de travail, les risques d'accidents et de chutes sont considérablement réduits. Grâce à leur bras articulé, ces machines disposent d'un déport important et peuvent accéder à endroits plus ou moins exigus.

De part leurs caractéristiques, les camions nacelles sont pratiques dans de nombreux domaines, du BTP à l'industrie en passant par le jardinage, le génie civil ou encore l'aéronautique. D'autant plus qu'ils sont capables de se déplacer rapidement d'un point à un autre du chantier. Ainsi, ces engins de chantier permettent de réaliser différentes missions telles que :

  • L'installation des fenêtres
  • Le ravalement des façades
  • L'élagage d'arbres
  • La maintenance
  • Entretenir une charpente

À savoir que sur le marché, il existe deux modèles d'engins :

  • Les camions nacelles VL (véhicule léger) permettent d'atteindre une hauteur de travail pouvant aller jusqu'à 25m.
  • Les camions nacelles PL (poids lourd) qui sont capables d'accéder à des hauteurs très importantes, jusqu'à 84m.

Utilisation d'un camion nacelle

Avant de pouvoir manipuler le camion nacelle, il est vivement recommandé que l'opérateur soit en possession du CACES R486 pour garantir un maximum de sécurité lors de vos travaux. Parallèlement, le permis B est exigé pour conduire le camion VL et le permis C pour le PL.

Il faut savoir que le camion nacelle est composé de plusieurs éléments :

  • D'un bras télescopique
  • D'une plateforme de travail (panier)
  • D'une tourelle
  • De quatre stabilisateurs (deux à l'avant et deux à l'arrière)
  • De trois commandes (une commande pour les stabilisateurs, une sur la nacelle et une sur le châssis au sol)

utiliser camion nacelle

En amont de son utilisation, il est primordial de stabiliser votre camion. Le sol doit être stable et plat. Afin d'assurer un équilibre parfait, déployez les quatre stabilisateurs hydrauliques grâce à la commande appropriée. Pour les activer, il faut que le moteur soit en marche.

Une fois, cette tâche effectuée, vous pouvez, dès à présent, commencer à utiliser le camion nacelle. Deux commandes sont disponibles : une placée sur la nacelle et une autre située sur la plateforme au sol qui permet de contrôler la nacelle en cas de danger.

Une fois sur le panier, vous avez généralement sur la commande trois joysticks : un pour lever et descendre la nacelle, un pour sortir et rentrer le bras et un pour pivoter la tourelle. Si la nacelle reste bloquée, le système hydraulique de l'appareil peut également fonctionner en manuel. Il suffit d'actionner le distributeur hydraulique à l'aide d'une barre de fer.

En parallèle, pour un travail rapide et de qualité, il est important de respecter les différentes règles de sécurité.

Les différentes règles de sécurité à respecter

Afin d'éviter tout risque d'accident, il est important de suivre quelques instructions. Voici les principales règles de sécurité à appliquer lors de l'utilisation d'un camion nacelle :

  • Lire la notice d'utilisation et réaliser les différentes vérifications de la machine
  • Deux opérateurs doivent être présents lors des travaux (un sur la nacelle et un autre au sol)
  • L'opérateur doit être formé et détenir le CACES avec une autorisation de conduite
  • Porter les EPI (équipements de protection individuelle) notamment le casque et le harnais
  • Sur la voie publique, délimitez votre zone de travail avec des cônes et déployez le panneau de signalement de travaux
  • Ne pas utiliser la nacelle par grand vent (au-dessus de 45 km/h)
  • Interdiction de dépasser la charge prescrite par le fabricant

Ces nombreuses règles doivent être, si possible, respectées tout au long des travaux.