Quel Caces pour le transpalette électrique ?

Le transpalette est un appareil de manutention qui permet de transporter, sur de courtes ou de longues distances, des charges. L'utilisation d'un transpalette électrique demande donc un savoir-faire et des connaissances spécifiques.

En effet, en France, de nombreux accidents surviennent en entrepôt : écrasement d'une partie du corps de l'opérateur, basculement du transpalette chute de marchandises, etc. Pour limiter les risques d'accidents, le personnel doit préalablement être formé à sa manipulation.

C’est pourquoi être titulaire du CACES est un impératif lorsqu'un opérateur souhaite utiliser un transpalette électrique. Louez, chez Tracktor.fr, votre équipement avec opérateur partout en France et au meilleur prix.

Louer un transpalette électrique

Découvrez dans ce guide, le Caces dont vous avez besoin pour manipuler en toute sécurité un transpalette électrique.

Le Caces c'est quoi exactement ?

Mis en place en 1998 par la caisse nationale d’assurance maladie des travailleurs salariés (CNAMTS), le CACES (Certificat d’Aptitude à la Conduite en Sécurité) est un document qui valide les connaissances du travailleur pour la conduite en sécurité d'engins de chantier et manutention. Le but de cette formation est de réduire le nombre d'accidents dû à un manque de compétence des conducteurs.

Par conséquent, le Caces n'est ni un diplôme professionnel, ni un titre de qualification. Ce certificat permet simplement d'attester que le salarié possède les compétences et les connaissances adéquates à la conduite en sécurité dans un chantier, site de production ou un entrepôt.

Le Caces est à réaliser dans un organisme certifié par l'AFNOR. À la fin de cette formation, qui dure entre 2 et 5 jours selon le niveau de l'opérateur et la catégorie de Caces, l'apprenti doit passer une partie théorique (sur table) et une partie pratique (conduite de l'engin).

Après avoir obtenu ce certificat, l'opérateur connaîtra toutes les règles de sécurité, pourra réaliser les contrôles d'entretien et saura conduire l'engin de manière optimale tout en respectant les règles de circulation.

Grâce à ce Caces, l'employeur pourra, par la suite, délivrer à l'opérateur une autorisation de conduite qui est obligatoire pour circuler avec les machines de l’entreprise. Ce document permet également à l'employeur de se décharger de toutes responsabilités en cas d’accident.

À lire aussi :
Transpalette électrique ou transpalette manuel ?

Le Caces R489 pour le transpalette électrique

Depuis le 1er janvier 2020, le CNAMTS a instauré une nouvelle réglementation, modifiant les catégories de Caces. Ainsi, le certificat correspond au transpalette est le Caces R489 (ex-R389). Ce Caces, qui est valable 5 ans, est divisé en 7 sous-catégories :

  1. : transpalette et gerbeur à conducteur porté
    1. transpalette à conducteur porté
    2. gerbeur à conducteur porté (h >1,20m)
  2. : chariot à plateau
    1. chariot à plateau porteur (< 2t)
    2. chariots tracteurs industriels (< 25 t)
  3. : chariot élévateur frontal en porte-à-faux (< 6 t)
  4. : chariot élévateur frontal en porte-à-faux (> 6 t)
  5. À lire aussi :
    Guide du transpalette


  6. La catégorie adéquate à celle des transpalettes électriques est donc la 1A. L'avantage de posséder ce "permis" transpalette électrique est, contrairement à la formation en interne, qu'il suit le travailleur durant l’intégralité de son parcours professionnel, même s’il change d’entreprise ou même d’emploi.Pour les transpalettes manuels, le Caces n'est pas obligatoire. Une formation en interne suffit à son utilisation.À noter : les CACES passés jusqu’au 31 décembre 2019 restent valables pour les équipements correspondants.

    Prix Caces du transpalette

    Passer le Caces du transpalette à un certain prix. Le tarif de cette formation dépend de plusieurs éléments comme la durée de formation, le nombre de catégories à obtenir, ou encore de l'organisme. En moyenne, le prix du Caces du transpalette électrique est de 650€. Pour financer cette formation, plusieurs organismes peuvent vous aider comme Pôle Emploi ou encore une agence d'intérim. Les salariés peuvent également profiter de leur DIF (droit individuel à la formation).Cependant, posséder le Caces R489 n'est pas obligatoire pour conduire cet appareil de levage. En effet, une formation en interne (avec une visite médicale) peut également être une alternative.

    Autorisation de conduite transpalette électrique

    Complémentaire au Caces, l'autorisation de conduite est obligatoire pour la manipulation d'un transpalette électrique. Dans ce document, plusieurs éléments doivent y figurer notamment :
    • Le nom et le prénom de l'employeur
    • Le nom de la société
    • Le nom et le prénom du conducteur
    • Le type de catégorie(s) du transpalette électrique
    • Une mention qui précise que le salarié a bien passé une formation et possède toutes les compétences adéquates
    • Une mention qui précise que le conducteur est apte médicalement à la conduite en sécurité
    • La date limite de validité
    • Une date, une signature et un tampon de l'employeur
    Cette autorisation de conduite n’est valide que dans l’entreprise. L'opérateur n’a pas le droit de circuler avec la machine sur la voie publique ou dans un autre entrepôt. En cas de changement d'entreprise ou d'emploi, le conducteur devra obligatoirement passer un nouveau stage.Ainsi, posséder le Caces R489 de catégorie 1A est vivement recommandé pour manipuler le transpalette à conducteur porté. Cela permet de réduire les risques d’accidents graves et de protéger les travailleurs et le matériel. En cas de besoin, Tracktor vous propose la location de transpalette électrique avec opérateur. Cette option vous permettra d'avoir un travail rapide, sécurisé et de qualité.

Louer son transpalette et gerbeur électrique

Transpalette électrique - Gerbeur électrique