Retour à la page d'accueil

Le drone : le nouveau génie du chantier !

Publié le 14 octobre 2016

Les drones sur les chantiers BTP

Un drone, terme anglais signifiant bourdon (en raison de leur bruit similaires à nos amis les bourdons), est un aéronef inhabité télépiloté. Muni de capteurs, l’appareil permet de prendre une succession de clichés ou des vidéos haute résolution à des hauteurs stupéfiantes tout en les retranscrivant en temps réel. Il est initialement utilisé par des militaires pour espionner le camp ennemi, mais aujourd’hui permet des usages très variés. L’utilisation des drones révolutionne le secteur du BTP par ses nombreux atouts et les entreprises de travaux (ravalement, couverture, charpente, étanchéité …) apprécient leurs capacités à atteindre des zones d’accès problématiques et dans des délais très courts.

Lors du dernier salon Intermat, en avril dernier, les drones étaient d’ailleurs omniprésents le long des allées, témoignant de l’engouement du secteur pour cette technologie !

Les domaines d’application des drones sur les chantiers de BTP sont multiples.

1. Photogrammétrie et Topographie

Cet objet volant, souvent impressionnant, innove surtout par sa capacité à cartographier un espace en trois dimensions ; on parle alors de photogrammétrie. Cette technique consiste à prendre plusieurs photos d’un point précis et à des instants réguliers pour en déduire l’altitude (par analyse de la taille du pixel au sol et par trigonométrie). La startup française « Drone 06 »a bien compris l’intérêt des drones pour la photogrammétrie et en a fait sa spécialité. Les drones ont la capacité d’assembler une multitude de points géolocalisés pour reconstituer la topographie d’une surface donnée, et ainsi permettre l’estimation de différentes hauteurs et pentes d’une vue d’ensemble. Une méthode plus rapide et moins chère que les mesures traditionnelles au sol pour des usages très variés. Pour les levés topographiques en carrières par exemple, l'arrivée des drones commerciaux a changé la donne. De nos jours, un drone peut faire le relevé complet d'un terrain, au centimètre près, en divisant les coûts et le temps nécessaire par cinq. Et cette baisse n'est sans doute pas terminée.

À lire aussi :
La réalité augmentée, une plus value pour le BTP ?

2. La modélisation 3D par drones

La modélisation 3D par drone est une technologie qui permet de recréer un modèle 3D d’un ouvrage existant et d’y intégrer des textures, cela après une succession de clichés haute résolution. Elle constitue la base d’une maquette numérique de bâtiment qui construit virtuellement votre ouvrage. Ce processus peut servir à la fois comme outil de mesure (distance entre les surfaces, volumes, formes géométriques), d’inspection pour une rénovation (éléments à reprendre, quantités, références), mais aussi comme support de communication pour valoriser un patrimoine. « StudioFly Technology », société spécialisée dans la conception de drones professionnels, a ainsi réalisé une modélisation 3D d’une zone d’aménagement urbain à Lyon : Le drone a survolé la surface afin d’obtenir la mesure volumique et massique d’un stock de gravier sur le chantier.

modélisation de chantier par drone

Crédits photo : Drone06

À lire aussi :
L'imprimante 3D à la conquête du BTP

3. Suivi du chantier

Les drones ont la capacité d’être de véritables chefs de chantier ! En Californie, à Sacramento, des drones étaient au service de chantier du chantier de l’équipe des Kings. Chaque jour, ils étaient déployés sur le site pour filmer, modéliser en 3D et en déduire l’avancement des travaux. Cette méthode s’est révélée plus rapide et plus économique que le recours à des instruments de mesure classiques.

En France, la zone de nombreux chantier du plateau Paris Saclay (au sud de Paris) a été « auscultée » par « Azur Drones », société française, afin de vérifier l’état d’avancement des constructions. Pour ce site plus 16000 hectares d’emprise, la technologie s’avère être d’une grande utilité. Elle a permis un résultat rapide et d’une grande précision.

Les drones peuvent être également utilisés lors des visites de chantier pour réaliser des rapports photos ou vidéos ; annexé aux comptes rendus ils confirment l’avancement des travaux. De plus, la technique permet de s’affranchir des mesures d’hygiène et de sécurité, applicables sur le chantier.

Suivi du chantier via drone

Crédits photo : Drone06

4. Drone, peintre en bâtiment ou engin de nettoyage

Avez-vous déjà imaginé une machine volante peindre ? Eh bien elle existe réellement ! Le drone conçu pour cela (développé par la société « Drone Volt » est équipé d’un spray (vaporisateur) pour pulvériser des produits sur les surfaces difficiles d’accès ou contaminées (antirouille, anti-tag ou tout autre produit de traitement de surface)

Après le drone peintre en bâtiment, le drone nettoyeur ! Ce type d’engin (proposé par la même société) permet de traiter le même type surfaces d’accès complexe. L’appareil est destiné à la pulvérisation de produits liquides dans l’industrie du bâtiment et des travaux publics. Comme pour les interventions de peinture il évite le déploiement de matériels « lourds » et le risque lié aux interventions en hauteur. Pour le nettoyage des façades et des toitures (notamment pour le démoussage). La solution s’avère être plus économique, plus rapide et moins dangereuse.

5. Le Drone, agent de sécurité et surveillance pour les chantiers

Le nombre d’accidents humains dans le secteur du BTP est important. Le drone peut alors être une solution envisageable pour prévenir les problèmes, avec pour mission de survoler les chantiers et détecter les zones dangereuses. Dans un objectif de prévention, ce contrôle à distance permet de s’assurer du respect des normes de sécurité.

Concernant les matériaux et matériels, les vols et dégradations sur les chantiers sont hélas assez fréquents. L’utilisation du drone «surveillant» peut s’avérer être une solution pour prévenir ces incidents. Des drones sont ainsi dédiés à cette fonction et peuvent être mis en place 24 heures sur 24 (on peut citer l’appareil Hercules 5 UF). Bien sûr, ces engins peuvent aussi être utilisés en complément d’un système de surveillance existant, afin de maximiser la sécurisation du site . Cette innovation a pour avantage de transmettre en temps réel des images de qualité, de visualiser à distance, de jour comme de nuit, plusieurs chantiers, et de s’en approcher « au plus près ».

6. Inspection et diagnostics

L’inspection régulière des ouvrages d’art et des infrastructures est obligatoire, mais souvent compliquée, coûteuse et risquée. Les « génies aériens » que sont les drones préviennent des éventuelles fissures, déformations et altérations des matériaux ; ils inspectent les pylônes haute tension, les soudures d’une structure, l’état des toitures ou des façades. L’inspection technique par drone permet de réaliser une observation précise et un suivi d’usure rapide et efficace tout en sécurité en vue de la planification des opérations de maintenance. Et son coût est moindre qu’en utilisant une nacelle avec son opérateur.

7. La thermographie (bilan thermique)

Un domaine d’application très pertinent à l’heure de la recherche des économies d’énergie est celui des diagnostics thermiques par thermographie. La thermographie permet de mesurer les températures d’une surface grâce à un rayon infrarouge. Le drone, équipé d’une caméra thermique, peut réaliser cette inspection thermique. Les relevés de la caméra conduisent à l’établissement d’une carte avec des couleurs définies selon une échelle de températures. On détecte alors les zones de déperditions d’un bâtiment tels que les ponts thermiques et autres défauts d’isolation. Cet usage peut également permettre d’identifier des problèmes sur des installations électriques (surchauffe, courts-circuits, transformateurs abîmés, …). La thermographie aérienne a été utilisée sur des bâtiments d’usine de moteurs « Renault Trucks » à Lyon afin d’évaluer la qualité des toitures et d’y identifier les éventuelles zones de pertes caloriques ; et une surface énergivore a ainsi été repérée. Un usage révolutionnaire lorsqu’on sait la difficulté de réaliser un tel diagnostic sur des bâtiments anciens ou des copropriétés. « Parrot Air Support », spécialiste dans ce domaine pour le secteur de la construction et de l’immobilier, propose depuis peu un drone d’inspection thermographique qui restitue en direct le modèle 3D thermique de l’enveloppe d’un bâtiment. Cette modélisation permet au maître d’œuvre d’identifier et de cibler immédiatement les zones de déperdition de chaleur : un réel gain de temps, et surtout d’argent !

Thermographie par drone

Crédits photo : Drone06


8. Inspection et diagnostics

L’inspection régulière des ouvrages d’art et des infrastructures est obligatoire, mais souvent compliquée, coûteuse et risquée. Les génies aériens préviennent ainsi les éventuelles fissures, déformations et altérations des matériaux et inspectent les pylônes haute tension, les soudures d’un bâtiment, l’état des toitures ou des façades. L’inspection technique par drone permet de réaliser une observation précise et un suivi d’usure rapide et efficace tout en sécurité afin de planifier les opérations de maintenance. De plus, le coût est moindre par rapport à l’utilisation d’une nacelle et d’un opérateur.

Une vidéo montre la réalisation d’un contrôle technique d’une éolienne par un drone de FlyHD. Et une dernière pour le plaisir, celle de l’inspection du viaduc de Millau

Drone inspection technique

Crédits photo : Drone06

9. Drone, le nouveau peintre en bâtiment

Avez-vous déjà imaginé une machine volante peindre ? Eh bien elle existe réellement ! Le drone conçu pour peindre est équipé d’un spray lui permettant de pulvériser des surfaces difficiles d’accès ou contaminées. Le spray peut être remplacé par un antirouille, anti-tag et tout autre produit de traitement de surface. Développé par la société Drone Volt, il a été l’une des attractions du dernier salon BATIMAT.

Le drone permet donc des usages très variés dans le secteur du BTP, mais qu’en est-il du coût ? Pour une mission d’une journée, il faut compter entre 2000€ et 4000€ pour la prestation globale. Celle-ci comprend : préparation, dérogations, déplacement, rapport et analyse. Vous connaissez désormais l’utilité ainsi que l’ensemble des avantages d’un drone professionnel du BTP. Ces engins volants offrent un travail de qualité avec précision et rapidité tout en garantissant la sécurité des équipes.

Les drones ne sont pas disponibles actuellement sur Tracktor, plateforme dédiée à la location d’engins de chantier mais pourrait l’être très prochainement, restez connectés !

Si les innovations dans le secteur du BTP vous intéresse, découvrez notre article sur la réalité augmentée. Cette technologie va transformer les méthodes de travail dans le monde du BTP.


Cet article a retenu votre attention ? Partagez le sans plus attendre !


L’équipe Tracktor


Partager l'article :

Pour aller plus loin

Qui sommes nous


Tracktor est la 1ère plateforme française de location de matériel en ligne.
Le site permet au professionnel de louer un matériel adapté à ses besoins, à proximité de son chantier et à des prix jusqu'à 40% moins cher en seulement 3 clics.

En savoir plus

Newsletter


Parce que l'innovation n'attend pas, prenez une longueur d'avance avec la newsletter Tracktor

Articles similaires


Préserver votre entreprise en cas de litiges en adoptant le numérique !
Comment limiter les accidents du travail dans le BTP ?
Les 8 innovations qui bouleversent le BTP !