Les petits gestes du quotidien pour dépenser moins d'énergie chez soi

Envie d’agir pour l’écologie ? Il suffit de quelques changements dans vos gestes quotidiens. Le saviez-vous ? Sans minimiser sur votre confort, vous pouvez consommer moins. Ce qui impactera aussi bien sur la protection de l’environnement que sur vos factures mensuelles. Voici justement quelques conseils.

Éteignez les lumières dans les endroits où vous n’êtes pas

C’est une mauvaise habitude que l’on a depuis l’enfance. Mais il est temps de la perdre. Encore quand vous étiez petit vous avez une excuse : vous aviez peur du noir. Mais au fil du temps, cela aurait dû vous passer. Aussi, n’oubliez plus d’éteindre les lumières quand vous quittez une pièce. Cela pourrait avoir énormément d‘impact sur vos dépenses et sur l’environnement.

Une autre astuce pour économiser de l’électricité chez vous serait aussi d’adopter les variateurs de lumière. C’est en effet un allié pour varier l’intensité de la lumière à utiliser en fonction de vos besoins et de l’ambiance dont vous avez envie dans la pièce.

Sans compter que c’est la nouvelle norme en ce sens. Il existe plusieurs variétés disponibles en la matière sur le marché, disponibles pour un prix compris généralement entre 10 et 15€.

Les grandes marques vous proposent plusieurs styles pour vous permettre de garder tout de même un certain esthétisme de votre espace. Vous pouvez vous renseigner directement sur leblogdubricoleur.net, qui vous donnera de précieux conseils.

Ne vous arrêtez pas aux veilleuses des appareils électriques

Par ailleurs, quand vous éteignez vos appareils, ne vous arrêtez plus aux veilleuses. Contrairement aux idées reçues, ils continuent de consommer de l’énergie avec cette mode veilleuse. Sans compter que les petites lumières qui clignotent dans la nuit peuvent vous gêner quand vous dormez.

Ce point vaut également pour les veilleuses des prises multiples. Pour économiser du temps notamment dans l’extinction des feux, vous pouvez seulement vous satisfaire de les éteindre. Attention toutefois, pour ne pas abimer vos appareils, préférez les mettre en veille avant de les éteindre définitivement. C’est mieux !

Bien choisir vos appareils électriques

Plusieurs critères sont à prendre en compte quand vous choisissez vos appareils électriques pour votre maison. Ce peut être l’électroménager, le réfrigérateur, le matériel audiovisuel, etc. Dans les guides, on parle notamment de design, de budget et de performance.

Mais il ne faut pas oublier la puissance de ces appareils. Certaines marques consomment davantage plus que d’autres, et ce, notamment s’il s’agit de version professionnelle.

Pour une mijoteuse électrique par exemple, si vous ne comptez pas utiliser tous les jours et pour la cuisson de repas compliquer votre appareil, vous pouvez vous permettre les accessoires de 800W.

Dans le cas contraire, baissez à 200W. C’est mieux pour votre portefeuille et pour l’environnement. Autrement dit, pour choisir vos appareils électriques, vous devez aussi vous baser sur vos habitudes et vos besoins.

Changer votre manière de prendre votre douche

C’est aussi sous la douche que l’on consomme le plus d’énergie, et ce, notamment si vous utilisez un ballon d’eau chaude électrique classique. Aussi, quelques changements s’imposent. Savez-vous que vous pouvez consommer jusqu’à 60 litres par bain, voire autant pour certaines douches.

Et pourtant, vous pourriez vous en sortir pour moins que cela. Il suffit d’éteindre l’eau quand vous vous savonnez et que vous frottez. Ce qui vous fera économiser quelques dizaines de litres.

Pour vous inciter à mieux consommer l’eau dans la salle de bain, certaines marques vous proposent le pommeau de douche intelligent. C’est un accessoire qui sera lié à une application et qui permettra de mesurer la durée de vos passages sous l’eau et votre consommation.

Le pommeau changera de couleur en fonction de vos dépenses en eau. Ce qui devrait vous aider à mieux gérer vos passages dans la salle de bain.

Revoir l’isolation de votre maison

Enfin, sachez que vous consommerez davantage en chauffage si vous avez une maison mal isolée. C’est notamment le cas sur les anciens bâtis. Un diagnostic isolation est de mise pour connaître les points faibles de votre maison.

À savoir que désormais, les autorités mettent tout en œuvre afin de vous inciter à refaire l’isolation de votre maison pour une meilleure consommation de l’énergie et un bon confort chez vous. Notamment, vous avez des programmes d’aides comme l’isolation à 1 euro ou le prêt à taux zéro (PTZ) et autres plans de financement pour les travaux de rénovation. Bien évidemment, il faut tout de même être éligible et respecter un certain nombre de points pour ce faire.