5 conseils de soudage pour l’aluminium

Le soudage est le processus de liaison de deux pièces de métal en les fondant ensemble. Le soudage de n'importe quel métal est difficile, mais le soudage de métaux légers tels que l'aluminium nécessite une précision extrêmement élevée pour assurer une soudure solide. Pour savoir souder, il faut trouver les bons outils, faire preuve de prudence et de patience et acquérir de l'expérience. Trouvez d'abord l'équipement dont vous avez besoin, pratiquez les bons gestes et établissez un plan de travail.

1. Comprenez votre métal

L'aluminium a des propriétés de conductivité thermique élevées, ce qui signifie que la chaleur va vouloir se répandre dans tout le matériau. Contrairement à l'acier, lors du soudage TIG sur l'aluminium, gardez à l'esprit que votre vitesse de déplacement peut être plus rapide.
L'aluminium est le métal le plus abondant sur terre mais ne se présente pas sous forme métallique dans la nature, il s'agit plutôt d'un minerai connu sous le nom de bauxite. Il est également le matériel soudure le plus couramment utilisé.

2. Procurez-vous un post TGI

Les soudeuses TIG peuvent être utilisées pour souder l'acier, l'acier inoxydable, le chromoly, l'aluminium, les alliages de nickel, le magnésium, le cuivre, le laiton, le bronze et même l'or. Le TIG est un procédé de soudage utile pour souder les wagons, les cadres de vélo, les tondeuses à gazon, les poignées de porte, les garde-boues, etc.

3. Brosse métallique

La brosse métallique en cuivre ou en laiton aidera à briser et à éliminer la couche d'oxyde (ne pas utiliser de brosse en fil d'acier car l'acier contaminerait l'aluminium).
Les brosses en fil de cuivre fonctionnent très bien pour briser la couche d'oxyde.
Lors du brossage de votre aluminium, vous remarquerez que le métal commence à s'émousser. C'est un bon signe que vous avez brisé certaines des couches d'oxyde.
Gardez à l'esprit que j'ai également obtenu de bons résultats avec un brossage dans un sens par opposition au brossage avant et arrière, alors essayez-le.

4. Nettoyer le métal

Essuyez le matériau de base et la tige de remplissage avec de l'alcool dénaturé ou de l'acétone. L'aluminium est extrêmement sensible aux impuretés, alors nettoyez vos tiges de remplissage même si elles sont neuves.
La configuration est cruciale pour les soudures d'aluminium appropriées - assurez-vous que les paramètres de votre machine tels que le débit de gaz, les tailles de godets, etc. sont corrects pour votre application.
Si vous travaillez sur une surface en acier tout en soudant de l'aluminium, il est important d'avoir une table propre et lisse sans copeaux de métal. Les copeaux de métal peuvent former un arc sur votre aluminium et provoquer des marques de brûlure.

5. L'angle de la torche est la clé

L'angle de la torche est important car votre tige de remplissage voudra se gonfler avant même de pouvoir plonger, alors assurez-vous d'alimenter rapidement votre tige de remplissage en aluminium. Assurez-vous également que l'angle de votre torche de soudage TIG reste de 90 degrés ou aussi près que possible de la verticale.
Certaines applications permettront une légère inclinaison de l'angle de votre torche de soudage mais ce n'est jamais beaucoup pour l'aluminium.